top of page
Rechercher

Soutenons nos commerçants Nantais !

Les nombreuses semaines de manifestations sont un coup terrible pour les commerces du centre-ville de Nantes. La réaction de la majorité municipale est en cours, nous souhaitons les aider à accélérer en soumettant 3 idées au service des commerçants.

La noblesse de la politique locale est de réussir à rassembler malgré les divergences nationales. Opposants ou soutiens de la réforme des retraites actuelle, nous sommes tous des Nantais soucieux de la survie de nos commerces de proximité. Pour défendre la cause de nos commerçants, nous avons convenu d’un front commun contre la violence dans nos rues. Pour ce faire, achetons Nantais.


La politique locale en pompier


En 2023, nous n’oublions pas que les Nantais ont le choix. Lorsque le centre-ville est rendu dangereux par les casseurs, asphyxié par le gaz lacrymogène et dégradé par l’accumulation des poubelles, le client choisit les grandes surfaces et les achats en ligne. A Mieux Vivre à Nantes, nous ne nous résignons pas à cette fatalité.


Le constat de la chute du chiffre d’affaires est partagé par tous les professionnels que nous rencontrons. Dans de nombreux cas, les vitrines sont détruites et les produits volés, et pour tous, le nombre des clients a dramatiquement diminué. Nous avons subi les manifestations contre la loi El Khomri, la ZAD de Notre-Dame-des-Landes, les gilets jaunes et désormais la réforme des retraites : trop, c’est trop ! Cette exception nantaise n’est plus tolérable. Nous ne supportons pas que Nantes soit devenue la capitale de la casse.


Aujourd’hui, il faut agir. Toutes les sensibilités municipales doivent s’associer autour d’un plan en faveur des commerçants du centre-ville. Evénement phare, la braderie initialement prévue les 24 et 25 mars derniers n’a logiquement pas pu se tenir. Une nouvelle date de la braderie vient d’être décidée par la Mairie, les 2 et 3 juin prochains. Au-delà du timing, nous souhaitons que cette braderie 2023 soit le grand rendez-vous de soutien que méritent les commerçants. Les Nantais auront ainsi l’occasion de leur montrer leur attachement.


Cette nouvelle braderie, à elle seule, ne peut cependant suffire. Il faut envoyer des signaux forts en construisant un plan de relance pour le centre-ville.


Des idées pour agir


Ce plan de relance marquerait un nouvel élan en faveur des commerçants qui font battre le cœur historique de Nantes. Chez Mieux Vivre à Nantes, nous avons identifié 3 idées simples, à mettre en œuvre tout de suite et susceptibles d’avoir un impact direct :

  1. Associer les commerçants du centre-ville à la politique de stationnement dans les parkings payants. Comment ? En leur donnant le pouvoir d’offrir la première heure de stationnement à leurs clients en cas de présentation à la borne d’un ticket de caisse provenant d’au moins un des commerçants. Avec ce petit coup de pouce financier symbolique, le signal envoyé est le bon : nous tenons au dynamisme de nos commerçants.

  2. Remettre au cœur de la politique publique locale les chèques cadeaux dédiés aux commerces du centre-ville. L’un des meilleurs moyens d’inciter ses proches et ses collègues à consommer nantais : leur offrir des chèques cadeaux qui ne peuvent être utilisés qu’au sein des commerces locaux et de proximité. Ceux-ci ne concernent d’ailleurs pas uniquement les achats chez les magasins indépendants – bien que nous les affectionnons tout particulièrement – puisque les grandes enseignes, franchises, lieux de culture, bars et autres restaurants nantais sont accessibles avec les chèques que propose déjà l’association Plein Centre, forte de 400 commerces adhérents. Preuve d’un engagement fort et pour montrer l’exemple, nous proposons à la Ville de mettre en place ces chèques auprès de tous ses agents, d’inciter les autres collectivités faire de même et de tout mettre en œuvre pour développer son utilisation par les entreprises nantaises en lien avec le MEDEF, la CPME et la CCI.

  3. Incluons nos commerçants dans le prochain Voyage à Nantes. Chaque année, la collection permanente est enrichie par des installations, éphémères ou non, d’œuvres d’art contemporain. Nous pourrions rendre hommage aux héros anonymes du commerce local en les mettant en valeur. « Cacher » des œuvres chez des commerçants, se servir de leurs créations et produits comme inspirations d’œuvres… . Nous incitons la Ville à proposer un nouveau thème aux artistes candidats. A quand un chocolatier Nantais ou une fleuriste Nantaise en guise de muses ? La fierté de notre cœur de ville peut transparaitre tout au long de la fameuse ligne verte. Une nouvelle ligne dédiée aux commerçants pourrait d’ailleurs même être envisagée.

Défendons le centre-ville nantais

Au-delà d’une réponse ponctuelle aux manifestations, ce plan de « sauvetage » est une nouvelle étape du combat que nous menons au sein de notre mouvement Mieux Vivre A Nantes en défense de nos commerçants et, plus généralement, de la sécurité des Nantais. Nous étions parmi les 900 personnes qui avaient manifesté le 1er octobre dernier à l’appel de l’association Sécurité Nocturne Nantes, et nous continuerons de demander sans relâche les décisions fortes qui s’imposent pour stopper l’insécurité multiforme dans notre ville.


Les groupuscules violents ne gagneront pas. Ils auront toujours face à eux nos réponses pacifiques et déterminées, seul langage possible en démocratie.

bottom of page